Les fruits et les dons de l’Esprit : Partie 19

No comments exist

NEUVIÈME FRUIT

LA TEMPÉRANCE

Ce mot “tempérance” veut dire : modération dans les plaisirs. Savoir mesurer afin de ne pas tomber dans l’excès, et pour ne pas gâter une bonne réputation. 

Alors ce fruit doit se présenter afin de valider tous les fruits précédents! Dans les proverbes la tempérance est comparé à une muraille qui protège la vie des citoyens qui habitent à l’intérieur de la ville : nous lisons en  Proverbe 25:28 « L’homme qui n’est pas maître de lui-même, est comme une ville où il y a brèche et qui est sans murailles. »  (OST)

Alors, la valeur de ce fruit c’est qu’il protège le bon travail de Dieu en nous. Être maître de lui-même veut dire que nous ne permettons pas à nos membres, soit physique, soit sentimental, de dominer sur nous. Mais en soumettant notre cœur au Saint-Esprit nous recevons la force de garder notre corps et nos émotions assujettis à la volonté de Dieu.

C’est comme un gâteau qu’on fait – on assure la qualité de tous les bons ingrédients – la farine de qualité, le sucre raffiné, des oeufs frais, l’essence de vanille qui vient de loin, voilà et tout est là, et on mélange tout et on est prêt pour mettre notre patte au four….mais car il nous manque la tempérance, et notre estomac désire le manger toute de suite, on fait des erreurs. Première erreur – on augmente la flamme pensant que le gâteau va cuisiner plus vite! Ensuite, on retire en avance seulement pour découvrir qu’il est brûlé à l’extérieur et cru à l’intérieur. Malgré tous les bons ingrédients, personne ne désire le manger. C’est gâté!

L’Apôtre Paul a compris l’importance de la tempérance pour le chrétien! Il a comparé la vie chrétienne à une préparation de l’athlète, en 1 Corinthiens 9:25 “Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible.” Les athlètes peuvent s’entraîner, à se discipliner, à s’abstenir des choses qui sont mauvaises pour leur santé afin de pouvoir courir ou combattre pour gagner la médaille d’or!

Paul n’a pas seulement prêché ça, mais il a appliqué cet vertue à sa propre vie: nous lisons de lui en 1 Corinthiens 9:27 « Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. »  Paul était dans le ministère, il prêchait et guérissait les gens, et il écrivait des épîtres, Mais il n’était jamais trop grand pour que la parole s’applique à lui d’abord! Il a compris qu’il a dû veiller sur lui-même afin de ne pas gâter les bonnes choses que Dieu faisait en lui et par lui. 

En Actes 24: 25 À la fin de sa vie, l’œuvre de la tempérance était tellement achevée dans la vie de Paul que même le gouverneur Félix tremblait! Paul était l’instrument de Dieu, car Il s’est appliqué à la tempérance. 

La tempérance achevée dans notre vie veut dire que nos membres sont livrés complètement à Dieu pour accomplir les ouvres de l’Esprit, et non plus de la chair! C’est ça l’objectif de la sainteté:

Romains 6:13  “Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.” et Romains 6:19 “Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté.”

Le fruit de notre chair est est contraire à celle de l’esprit. Quand nous sommes en Christ, ces activités charnelles doivent être arrêtées afin de ne plus porter leur mauvais fruit, de peur que le bon fruit soit gâté. Si nous continuons de vivre selon la chair, en fin nous serons mis hors du royaume des cieux. 

Comment pouvons-nous vaincre les œuvres de la chair? 

1. Livrer, livrer vos membres à Dieu et non pas à des passions charnelles. Pratiquer dans toute circonstances la “maîtrise de soit” afin que tu pourra dire “non” à tes propre membres et toujours Oui à l’esprit de Dieu qui désire manifester Sa gloire en toi.

2. Marcher selon l’esprit – comme Paul a dit en Romains 8, si nous sommes occupées avec la vie de l’esprit l’evidence sera ces 9 fruits. Alors, nous ne sommes pas seul dans cette lutte, au contraire, la tempérance c’est le résultat d’une vie continuellement en train de suivre l’Esprit Saint de Dieu – celci sont les fils de Dieu “ For all who are led by the Spirit of God are sons of God.”  Rom 8:14 

Que Dieu vous bénisse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *