Les fruits et les dons de l’Esprit : Partie 13

No comments exist

SIXIÈME FRUIT

 » LA BONTÉ  »

“Dieu est bon!” et quand nous marchons selon l’esprit nous allons porter ce
même fruit de bonté. C’est le 6ème fruit du Saint Esprit nommé en Galates
5:22-23.
Qu’est-ce que c’est la bonté?
La bonté c’est l’incapacité à faire du mal à quelqu’un. La Bible nous dit que
Dieu est riche en cette qualité de bonté! « L’Éternel est riche en bonté » (Exode
34 :6). Alors, en Dieu ne se trouve rien de mauvais car c’est impossible pour
Lui de faire le mal. Et c’est aussi ce qu’il désire communiquer à ses enfants,
l’incapacité à faire du mal.
Alors, comment est-ce que ce fruit se développe en nous?
Comme tous les neuf fruits, il se développe et il est révélé en nous par son
contraste :
Considère chacun de ses fruit et leur provocation:
1 Amour par la haine
2 Joie par l’oppression, persécution et tristesse
3 Paix par la confusion et séparation
4 Longanimité par des longue saisons de souffrances causés par les gens dans
notre vie
5 Bienveillance par la négativité et l’ingratitude d’autrui

6 Bonté par la méchanceté, par la résistance et l’opposition.
7 Fidélité par la trahisons de ceux qui sont proche
8 Douceur par la colère des hommes
9 Tempérance par des désires débridés qui se manifestent
Car ces fruits sont spirituels, ils se développent de façon spirituelle lorsque nous
cherchons à avancer avec Dieu par l’Esprit de Dieu au milieu des circonstances
difficiles.La résistance produira en nous la bonté


Je prends l’exemple de ceux qui construisent des navires – ils ne cherchent pas
des bois qui ont poussé dans les jardins des rois, ou dans les cours enfermé et
protégés. Au contraire, ils vont dans les grandes forêts sauvages et ils cherchent
des jeunes arbres droits! Ensuite, ils abattent tous les arbres autour pour que
l’arbre en question soit seul, exposé au vent. Pourquoi ? Car c’est comme ça que
cet arbre se fortifie, par la résistance et menace des vents impétueuses. Ils ont
besoin que le bon bois devienne encore plus bon afin de servir comme mât de
navire sur l’océan ou le vent est impétuex.
Ainsi, la bonté se développe en nous davantage lorsqu’on est touché par
l’opposition, par la résistance de ceux qui n’aiment pas le bien, ça veut dire par
les méchants dans cette vie.
Se laisser devenir bon afin de produire la bonté selon Dieu
C’est important pour nous de nous rappeler qu’à part Christ nul n’est bon.
Quand Jésus a été approché par un jeune homme qui voulait le suivre, nous
voyons comment Jésus révèle le manque de bonté dans toute l’humanité.
Lisons en Marc 10:19-21 « Et Jésus lui dit: Pourquoi m’appelles-tu bon?
Nul n’est bon, sinon un seul, Dieu. Tu sais les commandements: Ne
commets point d’adultère; ne tue point; ne dérobe point; ne dis point de
faux témoignage: ne fais tort à personne; honore ton père et ta mère. Et
répondant, il lui dit: Maître, j’ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse. Et
Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit: Une chose te manque: va, vends
tout ce que tu as et donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, et
viens, suis-moi, ayant chargé la croix.

Et lui, affligé de cette parole, s’en alla tout triste, car il avait de grands
biens. »
Les bonnes œuvres ne nous rendent pas bons, mais elles révèlent plutôt la
qualité d’une personne. Nous allons reproduire selon notre espèce. Ce jeune
homme a gardé la loi, mais au fond de lui son cœur était attaché à ses
possessions, et alors il ne pouvait pas suivre Dieu de tout son cœur. Il s’est
vanté des ses bonnes œuvres, mais il lui manquait la qualité de la bonté qui
devait être à la source.
La bonté de Dieu est différente de celle des hommes car Sa bonté sort de QUI
Dieu est. On ne doit jamais douter de lui, ni de ses bénédictions car ils sont tous
ensemble BONS ! Il n’a aucune variation en lui. Il est impossible pour lui de
faire du mal. Quand il nous bénit, c’est sans tromperie, sans manipulation, sans
se vanter, sans égoïsme. Mais la bonté des hommes c’est souvent à la surface
seulement ; pour être vu, célébré, honoré, respecté, mais en nous même il nous
manque la qualité qui produit ce qui est véritablement bon – cette qualité vient
de Dieu et seulement en marchant avec Lui puissions-nous devenir bon comme
il est bon. Lorsque nous marchons selon l’Esprit de Dieu, Christ opère en nous
afin d’ôter l’hypocrisie, la tromperie, l’égoïsme et la suite. Ainsi, notre bonté
dépend de notre relation vivante et progressive avec Christ.
Quand notre coeur est purifié des mauvaises motivations, nos œuvres seront
enfin bonnes, comme un reflet de la gloire de Dieu en nous.
Que cette bonté se manifeste par nous, que nous devenions comme notre Père
céleste – incapable de faire du mal – ainsi nous serons reconnu entant que Ses
fils et Sa posterité. Amen
Matthieu 7:18-20 “ Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits, ni
un arbre mauvais produire de bons fruits.
Tout arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu.
Ainsi vous les reconnaîtrez à leurs fruits.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *