Les fruits et les dons de l’Esprit: Partie 5 – La joie

No comments exist

Deuxième fruit

« Joie »

La joie est vraiment un trésor et elle témoigne de la présence même du Saint-Esprit et du royaume !  En Romains 14:17  nous lisons « Car le royaume de Dieu n’est pas manger et boire, mais justice, et paix, et joie dans l’Esprit Saint. » La joie est un fruit qui est cultivé par une relation continuelle d’avec l’Esprit Saint !

Elle est la deuxième parmi les neuf fruits trouvés en Galates 5 :22-23 (DARBY) « Mais le fruit de l’Esprit est l’amour, la joie, la paix, la longanimité, la bienveillance, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance: contre de telles choses, il n’y a pas de loi. »

Jésus est exceptionnellement bon !

La joie est ressentie surtout au niveau de nos émotions. C’est l’émotion de grand plaisir ou de bonheur causée par quelque chose d’exceptionnellement bon ou satisfaisant ; plaisir vif ; allégresse:

En tant que chrétien, Jésus est la source de notre joie ! Il est « exceptionnellement bon ! » Quand nous sommes dans Sa présence, dans Sa parole, dans Sa volonté, ce fruit se manifestera en grande quantité. Ça suffit de méditer sur La personne de Christ, Son sacrifices, Sa résurrection, et sur toutes les bénédictions que nous avons en Lui à cause de Sa victoire. Ce chemin cultive en nous de reconnaissance et de joie.

La joie est comme les eaux qui jaillirent quand nous sommes en présence de sa source. En Jean 7 :38-39 Jésus a parlé de ces eaux en ces termes : « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »

Par la foi en Jésus, nous avons accès aux eaux du Saint-Esprit qui arrose la semence de Christ en nous ! Le ministère du Saint-Esprit c’est de glorifier Jésus. C’est pour quoi ceux qui ont le Saint-Esprit cherche toujours à louer le Seigneur, à publier ses louanges et de se réjouir dans Sa présence !

Il faut croire pour cultiver la joie

En Luc 1 :39-45 nous voyons que c’est un cœur qui croit qui est candidat à la joie ! Dans ce passage, deux femme croyant, à l’écoute de l’annonce du sauveur, sont remplies de joie, et même les enfants jaillirent de joie !

 « Dans ce même temps, Marie se leva, et s’en alla en hâte vers les montagnes, dans une ville de Juda. Elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Élisabeth. Dès qu’Élisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint Esprit.

Elle s’écria d’une voix forte : Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni. Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ? Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l’enfant a tressailli d’allégresse dans mon sein.

Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement. »

Marie a cru, Elisabeth a cru, et même Jean-Baptise qui n’était pas encore né s’est réjoui de l’annonce de Marie. La suite c’est que Elisabeth se met à louer Dieu prophétiser ! Elles ont cru, et l’eaux de la présence de Dieu commençaient à couler et à se manifester.

La joie que nous puissions connaitre ici bas ce n’est qu’une avant-goût de ce que nous allons expérimenter pour l’éternité : Psaume 16:11  « Tu me feras connaître le sentier de la vie; Il y a d’abondantes joies devant ta face [la plénitude de joie], Des délices éternels à ta droite. » 

Quatre caractéristiques et clés pour cultiver la joie :

1. La véritable joie n’est pas dépendante de circonstances. Même au milieu de la persécution, la joie reste accessible par le Saint-Esprit : 1 Thessaloniciens 1:6  « Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit. »

2. La véritable joie se manifeste quand il voit le progrès des croyants : 1 Thessaloniciens 2 :20  « Oui, vous êtes notre gloire et notre joie. » (vs19) (1 Timothée 1 :4) 

3. La véritable joie c’est la récompense des justes : Psaume 32:11  « Justes, réjouissez-vous en l’Éternel et soyez dans l’allégresse! Poussez des cris de joie, vous tous qui êtes droits de cœur ! »

4. La véritable joie se manifeste lorsque qu’on contribue de façon désintéressé. Actes 20 :35 « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Le grand évangéliste Reinhard BONKÉ était l’homme le plus joyeux de son époque ! Car il ne cessait jamais d’investir dans les autres. La réalité dans la vie c’est que ceux qui cherchent leur propre intérêt ne sont jamais satisfait. Ceux qui disent : « Il me faut encore un peu plus » n’arrivent jamais à la joie et la satisfaction.

Que nous soyons de même, les plus joyeux de notre génération car nous avons cultivé ce fruit important en abondance pour le Seigneur !

Allez et portez beaucoup de fruits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *